Le BRGM a dressé l’état des nappes phréatiques sur juillet 2020. Il note notamment : « … en juillet, les tendances des nappes inertielles devraient rester orientées à la baisse et la situation ne devrait pas se modifier. Concernant les nappes réactives, notamment celles des alluvions et des calcaires jurassiques, les tendances et l’évolution des situations dépendront essentiellement des pluies efficaces locales et des demandes en eau. L’absence de pluies en période estivale pourraient engendrer une sécheresse des sols et une demande en eau accrue, et avoir pour conséquence une baisse rapide des niveaux sur les nappes réactives ou fortement sollicitées« .

Pour prendre connaissance de toute la note technique du BRGM, cliquer sur le lien suivant : BRGM.