Le dernier rapport du BRGM fait apparaitre une situation très contrastée à début octobre. Les niveaux sont satisfaisants sur Artois-Picardie, de l’ouest et du sud du Bassin parisien, de Bretagne, du Bassin aquitain, du littoral méditerranéen et de Corse. En revanche, sur les régions Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et en Limousin, les niveaux sont bas à très bas.