5 usages de l’eau sont des fondamentaux incontournables : la consommation quotidienne domestique, les besoins industriels, l’agriculture, les loisirs et le respect des niveaux conditionnant la vie permanente des cours d’eau. Dès que la sécheresse frappe durablement, selon les territoires, ces usages entrent en conflits. La matière première disponible n’est alors plus suffisante pour satisfaire chacun de ces usages. C’est ce à quoi nous assistons actuellement dans certains territoires. En conséquence, selon les saisons, il parait de plus en plus probable de devoir mettre en oeuvre des modalités de stockages d’eau pour assumer de façon différenciée ces usages dont les besoins agricoles et industriels.