Plusieurs agences de l’Eau conduisent actuellement une indispensable revalorisation des zones humides. Elles ont été progressivement très marginalisées. A tort. Ce sont des zones d’une extrême richesse de biodiversité et très utiles à l’équilibre global des territoires concernés. Une revalorisation nécessaire identique à celle actuellement menée en faveur des haies, autres malaimées de ces dernières années.