La loi NOTRe reste un sujet vif de contestations. Chaque séquence du débat national le montre et ce fut encore le cas tout dernièrement à Bordeaux lors de la rencontre avec les élus locaux. Les nouvelles relations entre les intercommunalités suscitent toujours de nombreuses questions à l’exemple de la vidéo ci-dessous. Pour le moment, les dispositifs de la loi NOTRe sont applicables. Un volet pratique important concerne le fait d’actionner les minorités de blocages pour s’opposer au transfert éventuel de compétences eau et / ou assainissement. Dans le texte actuellement applicable, il importe de rappeler que les délibérations doivent être adoptées et transmises aux Préfectures avant le 1er juillet 2019. Il reste donc 116 jours pour actionner ce dispositif en cas de volonté des Communes.