La semaine dernière, des journaux ont consacré des reportages détaillés au défi des déchets plastiques. En 2050, il y aura davantage de déchets plastiques dans les mers que de … poissons. Les chiffres du rapport Euromonitor International sur la tendance globale des emballages que publie le quotidien britannique The Guardian sont terribles. Chaque minute dans le monde, ce ne sont pas moins d’un million de bouteilles plastiques qui sont vendues. En 2016, par exemple, le nombre de bouteilles en plastique vendues dans le monde s’élevait à 480 milliards. Dix ans plus tôt, leur nombre était de 300 milliards. Pour les spécialistes, cette offre équivaut à la production de 20.000 unités toutes les secondes dans le monde. Une évolution qui est portée essentiellement par les bouteilles d’eau et l’élargissement du mode de consommation « à emporter » occidental à la région Asie Pacifique. Rien qu’en Chine, entre 2015 et 2016, le nombre de bouteilles d’eau vendues a augmenté de 5,4 milliards, passant de 68,4 milliards à 73,8 milliards. Encore combien de temps à attendre que ce défi soit reconnu à sa juste gravité ?