Hier, un territoire russe a déclaré l’état d’urgence face à l’invasion de dizaines d’ours polaires agressifs affectés par le réchauffement climatique et la fonte des glaces donc des conséquences qui en résultent pour leurs territoires habituels de chasses. Ce territoire, c’est l’archipel de Nouvelle-Zemble (nord-est de la Russie). Une situation totalement inédite à ce point. Les ours polaires sont victimes du réchauffement global et la fonte des glaces dans l’Arctique les force à passer plus de temps à la recherche de nourriture. Ils sont donc en train de changer leurs habitudes et deviennent très agressifs vis à vis des humains.