Hier, l’Australie a promis un demi-milliard de dollars australiens pour restaurer et protéger la Grande Barrière de corail, joyau du patrimoine de l’humanité menacé par le changement climatique. Le récif, qui s’étend sur environ 348 000 kilomètres carrés le long de la côte australienne et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde, a subi de graves épisodes de blanchissement du fait des hausses de la température de l’eau. Les récifs sont également menacés par les activités industrielles et agricoles, ainsi que par l’acanthaster pourpre, une étoile de mer invasive dévoreuse de coraux. Le Premier Ministre Australien a déclaré que plus de 500 millions de dollars australiens (312 millions d’euros) seraient débloqués pour améliorer la qualité de l’eau, lutter contre les prédateurs et renforcer les mesures de restauration. La Grande Barrière attire des millions de touristes. Une mesure forte qui était très attendue.