Les chiffres sont tombés hier. Les températures depuis le début de l’année 2016 sont les plus chaudes jamais enregistrées dans ce pays situé dans le sud du Pacifique.

Les températures étaient, ces six derniers mois, 1,4 degré Celsius au-dessus des moyennes normales, selon l’Institut national de recherche sur l’eau et l’atmosphère.

Cet écart est le plus important depuis plus d’un siècle. Le record antérieur, de 1,1 degré Celsius au-dessus des normales, a été atteint pour la première fois en 1938, puis en 1999.

L’institut climatologique a enregistré pour la première fois des niveaux de dioxyde de carbone qui s’élèvent à 400 particules par million, en juin, près de Wellington. L’atteinte d’un tel seuil est perçue à l’échelle internationale comme un indicateur important de changements climatiques.