Dans certains départements, des représentants de l’Etat commencent à alerter sur les retards pris en matière d’investissements sur les réseaux d’eau. Sogedo a évoqué ce sujet à de très nombreuses reprises déjà.

Les réseaux d’eau représentent un maillage territorial considérable. Ils payent le prix lourd de ne pas être … visibles.

Des chiffres méritent d’être rappelés pour ne pas oublier les efforts de décennies d’investissements :

– Ressources et prélèvements

– 2000 milliards de m3 d’eau en stock (nappes souterraines)

– 33,5 milliards de m3 prélevés par an dont 6 milliards pour l’eau potable soit moins de 20% des prélèvements contre 27% milliards pour l’industrie, 31% pour l’irrigation et 19,1 milliards pour l’énergie

 – Eau potable

– Consommation domestique : 137 litres par jour et par habitant

– 15 247 stations de traitement d’eau en France

– 6 100 sites de production d’eau potable exploités par les opérateurs privés

– 33 825 captages d’eau potable – (57% bénéficient d’une protection réglementaire)

– 4,36 millions d’analyses de la qualité de l’eau par an dans les services délégués

– 86% des Français font confiance à l’eau du robinet (C.I.Eau / TNS Sofres)

– Total parc de branchements des opérateurs privés : 13,8 millions d’unités.

– Assainissement

– Volume d’eaux usées traitées par les opérateurs privés : 1 569 millions de m3

– Total stations d’épuration France : 17 500

– Volume total de boues produites : 1,1 million de tonnes de matière sèche

– 5 millions de logements et 12 millions d’habitants équipés d’installations d’assainissement non collectif.