Lorsqu’il est question d’un plan d’eau, chacun l’imagine de la couleur du ciel. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme des plans d’eau. Il y a des hypothèses où le bleu du ciel  ne se retrouve jamais à la couleur de la surface d’un plan d’eau. Parce que l’eutrophisation règne.

Par « eutrophisation », il s’agit d’un développement végétal excessif. Il est dû à un excès de nutriments, peu importe la forme végétale concernée (plancton, algues …).

Les conséquences pratiques sont nombreuses :

– cette pollution organique constitue une pollution comme les autres parce qu’elle affecte notamment la production d’eau potable,

– elle entraîne aussi des perturbations des loisirs sur et autour du plan d’eau concerné,

– elle expose à des perturbations d’écoulement donc peut susciter des débordements,

Un plan d’eau exposé à l’eutrophisation est voué à la « mort » à moyen terme. Toutes les qualités qui peuvent être liées à un plan d’eau sont remises en question par ce phénomène. Donc progressivement, le plan d’eau en question est déserté, abandonné : les abords sont glissants, les jeux dans le plan d’eau sont impossibles, voire dangereux …

C’est donc un volet qui mérite une attention considérablement plus forte que l’actuelle.

Les progrès nécessaires vont dans trois directions prioritaires :

– mieux analyser les causes : dresser un bilan exhaustif des situations diffuses qui donnent naissance à de l’eutrophisation,

– aider des étapes de reconquête des plans d’eaux, ce qui suppose parfois des opérations très lourdes puisque l’une des actions majeures consiste à réorganiser des courants à l’intérieur du plan d’eau,

– sensibiliser tous les acteurs à la nécessité de reconquête des plans d’eau. Parce que l’un des enjeux majeurs de la reconnaissance de l’eau c’est de la faire partager au coeur d’espaces de vie. C’est donc combattre l’eutrophisation alors même que dans de nombreuses localités elle tend à « gagner du terrain ».

Ce sont des actions de ce type qui redonneront à des plans d’eau la belle couleur du ciel  comme la photo choisie en illustration du présent article, une belle couleur que l’eau ne doit jamais perdre.