Nous sortons d’une période marquée il y a quelques semaines encore par de fortes pluies. Des pluies qui ont permis dans plusieurs régions une indispensable reconstitution des nappes phréatiques. Mais cette séquence temps ne doit pas faire oublier que globalement la tendance est à la fragilisation des ressources naturelles en eau. Dans le rapport du BIPE, un tableau est particulièrement instructif : celui de l’évolution dans le temps du nombre de départements frappés dans une année par des arrêtés de restriction de consommation d’eau. Pour prendre connaissance de ce rapport, cliquer sur le lien suivant : BIPE. 

Le stress hydrique va manifestement devenir un marqueur de plus en plus important dans les prochaines années.