Google (groupe Alphabet) a lancé hier une nouvelle version de son atlas numérique gratuit Google Earth, remaniée pour y ajouter davantage d’informations en recourant notamment à l’intelligence artificielle.

«C’est un produit qui parle à nos valeurs les plus profondes en termes d’éducation et de mise des informations à la disposition des gens», a commenté Rebecca Moore, une responsable de Google Earth, en présentant à l’AFP la nouvelle version de ce programme qui permet d’explorer la planète depuis son ordinateur ou son téléphone.

Dans un message annonçant la nouvelle version de Google Earth, le groupe souligne avoir voulu fournir «différents filtres pour vous permettre de voir le monde» et «ouvrir votre esprit avec de nouvelles histoires tout en vous donnant une nouvelle perspective» sur les endroits visités.

Une option baptisée «Voyager» permet ainsi aux utilisateurs d’être guidés vers des histoires interactives racontées par des experts au sujet des lieux qu’ils survolent, grâce à des partenariats avec entre autres BBC Earth, la Nasa, l’émission télévisée «Sesame Street» ou le Jane Goodall Institute, connu pour son travail de protection des chimpanzés.

L’information géographique connait et va connaitre encore des évolutions considérables. Comme exposé lors du salon Pollutec, Sogedo est aux avant-postes de ces évolutions.