Par son métier, Sogedo suit avec attention tout ce qui concerne l’environnement et la biodiversité. Sur l’environnement, il y a des territoires emblématiques. La beauté, la rareté, le côté sauvage … et tant d’autres critères font de ces territoires une « géographie à part ». C’est le cas de l’Everest. Par son altitude, l’Everest semble naturellement un lieu pur, à l’écart, protégé. Mais loin de cet a priori, les scientifiques alertent. 1) La pollution gagne toujours du terrain. Et 2) les glaciers fondent à une vitesse alarmante, ce qui rendra toute aventure probablement encore plus dangereuse pour les futurs alpinistes. Une équipe de scientifiques vient de boucler une excursion avec de très nombreux prélèvements et les enseignements à venir seraient terribles notamment dans les effets cumulés pollutions + fonte des glaces, ce qui incrusterait en profondeur les éléments graves de pollutions.