Depuis plusieurs semaines, une marée noire impacte plus de 2000 km de côtes du Brésil. L’origine reste inconnue. Des navires sont suspects. Mais à ce jour pas de preuve solide à destination de l’un des navires. Les autorités du Brésil évoquent des dégâts « incommensurables » sur les côtes brésiliennes où de très nombreux volontaires ont enlevé plusieurs milliers de tonnes de galettes et de boulettes noires et visqueuses sur des plages jusqu’ici paradisiaques. Au total, 264 localités de neuf États brésiliens ont été touchées. De nombreux animaux marins sont morts, en particulier des tortues de mer. La mobilisation internationale pour la défense de l’environnement, patrimoine mondial partagé, a encore de nombreux progrès à faire…