Avec la découverte de zealandia, si besoin était, la planète prouve une fois de plus l’immensité de ses mystères encore inexpliqués voire même pas imaginés. Il en est de même pour tant d’autres domaines à l’exemple du cerveau humain ou de l’intelligence animale.

C’est un volet rassurant que de penser ainsi à tous les progrès de connaissances encore à vivre.

Des scientifiques australiens ont annoncé avoir détecté de nouvelles terres au cœur de l’océan Pacifique, à l’est de l’Australie. Baptisé « Zealandia », ce bloc de 5 millions de km2 ferait  la taille de l’Inde. Sa particularité ? Il est immergé à plus de 94% dans l’Océan pacifique. A la surface, on distingue des geysers, des monts enneigés et une série d’îlots rocheux.

Zealandia se serait formé il y a 60 à 85 millions d’années à partir du Gondwana, l’ancien supercontinent qui incluait l’Antarctique, l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Australie et l’Inde. Grâce à cette découverte, les chercheurs pensent à présent que la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande ne sont pas des îles, mais qu’elles faisaient à l’origine partie d’un vaste continent.  Une découverte majeure, qui pourrait aider l’homme à en savoir plus sur d’autres mystères entourant l’origine du monde.

Pour tous ceux qui ont pour métier l’eau, ils savent que les mystères de la nature sont toujours très puissants.