Dix mois pour l’entrée en application du texte adopté lors de la COP21 à Paris le 12 décembre 2015 après que 55 Etats représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre l’aient ratifié.

C’est une procédure rapide.

Pour mémoire, la communauté internationale avait attendu 7 ans pour que le Protocole de Kyoto adopté en 1997 soit effectif. 

L’entrée en vigueur interviendra donc pour la COP 22 qui se tient à partir du 8 novembre à Marrakech (Maroc). Pour être effectifs, les instruments de ratification ne peuvent être reconnus par l’ONU qu’au bout d’un mois d’examen. Pour pouvoir assister aux premières réunions de mise en œuvre de l’accord, il fallait donc déposer sa signature au plus tard le 7 octobre. D’où les précipitations de certains Etats face à un dispositif qui a été conçu avec une certaine cohérence pour être efficace à cette étape.

Il reste désormais à constater les prochaines étapes pour les mises en oeuvre effectives des mesures concrètes nécessaires.