Les océans et les glaciers sont-ils nos redoutables ennemis de demain ? C’est la question présentée comme centrale du rapport 2019 du GIEC. Le niveau des océans va augmenter de façon considérable. Augmentation possible entre 61 et 110 cm si les tendances actuelles se poursuivent vers un réchauffement global de 3°C ou 4°C. Parmi les conséquences, 20 % à 90 % (selon les territoires) des zones humides devraient être perdues d’ici 2100, en raison de l’élévation prévue du niveau des mers. 280 millions de personnes seraient déplacées dans un scénario « optimiste » d’une hausse de 2°C de la température mondiale. Et quant à elle, la fonte des glaciers entraînerait également des conséquences redoutables pour toutes les géographies concernées. Un rapport très attendu.