A LA UNEACTUALITÉSDÉBATSENVIRONNEMENTÉVÉNEMENTSTOUS

Climat : une inquiétude désormais légitime

By 18 mars 2017 No Comments

Pendant de nombreuses semaines, les interrogations ont été nombreuses sur les mesures à venir de la part de l’Administration Trump. Avec les choix budgétaires, les inquiétudes d’hier trouvent désormais un socle particulier.

En effet, la lutte contre le réchauffement climatique et les mesures pour l’environnement sont mises à mal dans le premier projet de budget de Donald Trump, qui ampute de près d’un tiers l’enveloppe de l’Agence de protection de l’environnement.

Dans le document transmis jeudi au Congrès, Donald Trump propose de réduire le budget de l’EPA (Environmental Protection Agency) de 2,6 milliards de dollars sur les 8,3 milliards actuels. Quelques 3 200 emplois seraient supprimés, soit le cinquième des effectifs.

Une telle coupe ferait tomber le budget de l’agence à son plus bas niveau depuis 40 ans, éliminant les fonds pour la recherche sur le changement climatique, les programmes de protection environnementale des États et des projets comme l’initiative de restauration des Grands Lacs et de la Baie de Chesapeake, qui dans ces derniers cas bénéficient d’un soutien bipartite.

Ainsi, le budget de cent millions de dollars consacré à la mise en oeuvre du «Clean Power Plan» décrété par l’ancien président Barack Obama pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des centrales électriques au charbon est purement et simplement éliminé…

Des coupes sombres telles que ce projet devient un moment de vérité pour le Congrès.