Une nouvelle étude scientifique vient d’être publiée. Elle est particulièrement alarmante. Le réchauffement climatique menace les glaciers en altitude dont ceux des plus hauts sommets du monde comme l’Everest et le K2, selon une vaste étude, fruit de cinq ans de travail et qui a mobilisé plus 350 chercheurs et experts, dirigée par l’International Centre for Integrated Moutain Development (ICIMOD), une organisation intergouvernementale établie à Katmandou (Népal). En influant sur les volumes et les périodes de la fonte glaciaire, le réchauffement climatique entraîne des menaces considérables. Les auteurs du rapport estiment qu’il sera nécessaire d’injecter dans la région de 3,2 à 4,6 milliards de dollars par an d’ici à 2030 pour s’adapter au changement climatique, puis de 5,5 à 7,8 milliards de dollars par an d’ici à 2050. Une réalité qui mérite d’être mieux considérée de façon urgente.