Le milieu universitaire Canadien est actuellement très « animé » par une initiative qui mérite l’attention : le mouvement La Planète. Ce Mouvement prévoit un temps fort le 15 mars 2019. Il s’agit d’une initiative visant à promouvoir deux actions : l’établissement d’un programme d’éducation à l’écologie comme à la crise climatique et l’adoption d’une loi forçant l’atteinte des cibles recommandées par le Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat (GIEC) pour « limiter le réchauffement planétaire à 1,5 degré Celsius ». Une initiative qui mérite l’attention parce qu’avec l’approche du printemps, elle pourrait faire tâche d’huile.