Avec le réchauffement climatique, combien de terres sont vulnérables face à la montée des eaux ? C’est la question posée dernièrement avec l’exemple des Stes Maries de la Mer. La plaine de la Camargue est-elle en sursis pour donner un exemple précis ?

Il faut noter un paradoxe au moment où la vague de chaleur en France donne pourtant une envie considérable de … plages.

Augmentation de la pollution, réchauffement climatique et montée des eaux… : ces problèmes qui ne cessent de prendre de l’ampleur désintéressent de plus en plus les Français. D’après une étude publiée ce lundi par la société de développement durable GreenFlex en partenariat avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Adem) près d’un quart des Français ne portent aucun intérêt à l’écologie et l’environnement.

Ce chiffre est même en hausse depuis l‘année dernière puisqu’aujourd’hui ils sont exactement 23.7% à être désengagés contre 15% en 2014.

Des chiffres qui méritent la réflexion.

Une attention d’autant plus impérative que ces marqueurs interviennent au moment où des exemples étrangers montrent également les défis nouveaux majeurs qui approchent.