Des conséquences économiques lourdes sont progressivement mises en évidence tout particulièrement sur l’économie de la pêche qui est une chaîne d’une extrême cohérence au niveau des animaux. Des poissons qui sont à la recherche de courants sous-marins d’une certaine température migrent. Ils entraînent d’autres poissons qui suivent ainsi leur nourriture. Et ce sont désormais des zones classiques de pêches qui sont totalement désorganisées. Avec les conséquences qui vont en résulter pour les populations qui vivaient de la pêche et qui sont désormais privées de cette ressource. Des territoires de Norvège lancent actuellement une alerte sérieuse sur des migrations humaines incontournables à venir.