Publication d’une étude surprenante sur les effets des incendies en Amazonie sur les glaciers des Andes. Ils sont à 2 000 km des incendies de forêt de l’Amazonie, au Brésil. Mais à chaque reprise que des incendies significatifs ont lieu l’augmentation de la fonte des glaciers des Andes est sensiblement plus élevée que la normale. Même si les Andes n’abritent que 19 000 des 215 000 glaciers de la planète (en excluant les glaciers géants du Groenland et de l’Antarctique), ils fondent à un rythme deux fois plus rapide. La prochaine étape est de mieux comprendre l’impact de la déforestation sur l’humidité de l’Amazonie, qui est la source de la neige qui augmente la masse des glaciers des Andes l’hiver. La déforestation pourrait avoir un impact sur le cycle hydrologique et le transport de chaleur dans la région. Des rapports qui mettent en relief la complémentarité de la chaîne globale.