Une étude des chercheurs de l’Université de Californie à Berkeley publiée cette semaine mérite l’attention. Le sujet est : l’impact du changement climatique sur la consommation électrique. Plus précisément, dans des pays où la climatisation est développée, l’augmentation de la consommation électrique pourrait être considérable par temps de canicules et éprouver très sérieusement les actuels réseaux et capacités.

Un volet très pratique qui montre combien l’examen précis des conséquences du réchauffement climatique mérite d’être affiné.